Depuis 1985, la Maison Intégrale propose de vivre la prépa avec enthousiasme et efficacité.
Notre conviction profonde est que les études ne sauraient être conçues comme un chemin de croix, un « mauvais moment à passer » !
Nos étudiants ont choisi une voie exigeante ; nous leur apportons l’encadrement bienveillant et rigoureux indispensable à leur réussite.

Notre Projet

 

Après une carrière épanouie en banque d’investissement, notamment comme Managing Director chez Merrill Lynch et Deutsche Bank, Intégrale est pour moi un projet réfléchi. Une nouvelle vie ne se décide pas à la légère ! Ma formation académique (école normale supérieure, agrégation et doctorat de mathématiques), puis 25 ans passés à enseigner la finance à HEC me disposaient sans doute à sauter le pas… C’est avec enthousiasme que j’ai finalement rejoint la maison Intégrale pour en assurer la direction.

Un nouveau projet pédagogique est désormais mis en place avec les équipes enseignantes remaniées pour conjuguer sérieux, exigence, bienveillance et révéler à chacun qu’associer travail et plaisir d’apprendre permet de se dépasser et d’atteindre ses objectifs. C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à accepter, outre les bons et très bons dossiers, des élèves prometteurs qui n’ont pas encore su, lors des années de lycées, donner la pleine mesure de leur talent. Parce qu’il n’est jamais « trop tard » pour se révéler, la motivation constitue à nos yeux un des atouts majeurs du préparationnaire.

J’ai découvert et rassemblé à Intégrale une formidable équipe pédagogique, soudée autour d’un projet commun. L’équilibre entre les enseignants habitués aux grandes institutions publiques et ceux qui exercent chez nous à plein temps, la connaissance précise des concours (la plupart des professeurs sont membres de jury, auteurs de manuels de référence etc.), la disponibilité de tous auprès des étudiants, sont les clefs de la réussite. Une fois en école de commerce, les anciens élèves viennent à leur tour apporter une précieuse compétence en transmettant, pendant les heures de « passorat », ce qui a permis leur réussite.

L’éducation fait partie de ces secteurs d’activité qu’on ne peut pas penser en des termes strictement économiques. L’humain y décide de tout.  Devenir ce que l’on est vraiment n’est pas un simple projet comptable. Les bases, connaissances, méthodes et aptitudes acquises en classes préparatoires s’avèrent déterminantes tout au long  de la vie. C’est un privilège d’aider les élèves que nous confient les familles à construire leur avenir.

Isabelle Salaün, directrice d'Intégrale Prépa
Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, agrégée et docteur en mathématiques, Isabelle a passé plus de 20 ans en banque d’investissement (Managing Director chez Merrill Lynch et Deutsche Bank, membre du comité exécutif de Natixis etc). Après avoir été enseignant-chercheur aux Etats-Unis, elle a enseigné la finance à HEC pendant 25 ans.

L'ESPRIT DE LA MAISON INTÉGRALE

  • Une expérience de plus de 35 ans dans le top des classes préparatoires aux grandes écoles de commerce.
  • L'esprit « 2 en 1 », qui consiste à se préparer à la pression du concours dès la première année, et à donner aux élèves une compétence irremplaçable en passant en concours blanc les épreuves HEC de l'année.
  • Des classes dédiées aux « khûbes » (3e année) et à leurs besoins spécifiques.
  • Le temps de la réflexion sur le choix de la meilleure filière (ECE / ECS) pour les élèves titulaires d'un bac S.
  • Des locaux ouverts pour les élèves de 7h à 23h30, le week-end et pendant les vacances ; des études surveillées, des aides personnalisées pour tirer le meilleur de chaque élève.
  • Un parcours modulable permettant à ceux qui le souhaitent de bénéficier de stages dans les matières à renforcer.
  • Une infrastructure au service de la réussite : l’internat et la cantine sur le site de Clamart, qui renforcent la cohésion et l’esprit de famille ; un hôtel particulier sur le site de Paris, où élèves et professeurs partagent un lieu de vie convivial.
  • Un programme « Égalité des chances » pour aider les familles dans leurs solutions de financement.

UN ESPRIT D'ÉQUIPE

Si les conseils de classe restent un temps fort de la vie pédagogique, ils ne constituent pas, loin de là, les seuls moments d’échanges entre les différentes équipes. Enseigner à Intégrale prépa c’est, au-delà de la transmission de sa discipline, suivre un projet commun centré sur la réussite des élèves. Le travail d’équipe est donc au cœur de tous les enseignements ; le dialogue entre les collègues et les étudiants sont quotidiens.

Si la réussite peut toujours sembler personnelle, elle demeure à Intégrale prépa le fruit d’un travail d’équipe.

 

MATHÉMATIQUES APPROFONDIES 

Le programme de mathématiques des classes préparatoires commerciales est ambitieux dans l’esprit sans l’être totalement dans la lettre : nous n’avons certes pas vocation à former de futurs ingénieurs ou chercheurs. La tentation peut alors être grande de l’enseigner sous la forme d’un vaste inventaire de trucs et astuces. Si cette approche peut montrer une certaine efficacité sur des concours aux sujets relativement stéréotypés, elle a toutes les chances d’échouer sur les épreuves plus difficiles proposées aux « parisiennes ». La stratégie pédagogique d’Intégrale consiste au contraire à fournir aux élèves une solide culture mathématique leur permettant d’aborder ces épreuves avec autonomie et parfois même hauteur de vue, bien loin du bachotage prôné ailleurs. Nous pensons de surcroît qu’il s’agit de l’essence même de l’enseignement et d’une marque de respect et de considération à l’égard de nos étudiants.

Pour atteindre cet objectif, nous nous affranchissons du morcellement lié à la notion de semestre prévue dans les textes officiels, et proposons un « 2-en-1 » qui consiste à aborder, dès la 1re année, avec un horaire revu à la hausse, la quasi totalité du programme des deux ans. L’étudiant est ainsi exposé très tôt à l’ensemble des connaissances qu’il devra maîtriser, ce qui facilite leur structuration, augmente le temps d’assimilation et permet aux étudiants de s’entraîner sur la plupart des sujets d’annales dès la fin de 1re année (par exemple pour agrémenter leurs vacances d’été...). Notre ambition n’est pas de finir à tout prix le programme en un an, mais de poser des bases saines sur lesquelles nous complétons et renforçons les connaissances au cours de la deuxième année.

 

MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES

La filière ECE est équilibrée : les coefficients sont équitablement répartis entre les différentes matières. Si les mathématiques constituent une discipline importante et exigeante, elle ne saurait être dite pour autant dominante.
Le concours venu, seul ce qui a été parfaitement compris et assimilé est véritablement utile. Sans être d’une originalité excessive (les élèves bien préparés n’ont aucune raison d’être déroutés), les épreuves de ces dernières années, s’efforcent tout de même de formuler certaines questions d’une façon un peu différente de ce que les candidats ont pu rencontrer dans les annales. Cette nouveauté apparente est bienvenue et permet au jury d’effectuer plus facilement le tri entre les candidats qui, ayant vraiment assimilé le programme des deux années, se montrent capables de s’adapter à leur épreuve, et ceux qui se contentent d’essayer de plaquer des recettes sans tenir suffisamment compte du sujet qui leur est posé, c’est-à-dire sans oser réfléchir par eux-mêmes.
 

ÉCONOMIE, SOCIOLOGIE & HISTOIRE DU MONDE CONTEMPORAIN

Certains en parlent comme d’une « science lugubre » : il est vrai que les révolutions industrielles, le chômage, les dettes publiques, la pauvreté… ne faisaient pas partie de nos rêves d’enfants. Mais dans ce monde si « économique » qu’est le nôtre et où les problématiques sociales qui se profilent sont nombreuses, comment appréhender nos vies quotidiennes ou nos projets entrepreneuriaux sans comprendre les conséquences à attendre de la mondialisation, de l’intervention des Etats face aux crises, des politiques monétaires des Banques centrales… ? Comment se forger des opinions raisonnées et raisonnables et non plus préconçues sur le libre-échange, la fiscalité, la construction européenne… si ce n’est en étudiant économiquement, sociologiquement et historiquement la lente élaboration de notre monde contemporain ?

Une préparation au concours met à rude épreuve et n’est pas une préparation à une épreuve probable mais à toute épreuve possible. Trop nombreux sont ceux qui, se contentant de réciter, de recycler, croient pouvoir faire l’économie des bases solides de cette discipline. Or, une fois passées les épreuves d’admissibilité, il n’est pourtant pas de réussite possible sur un « malentendu » : lorsqu’il s’agit d’être confronté aux oraux comme aux entretiens de personnalité au jeu des questions les plus diverses, de définition, d’outils théoriques, de graphiques, d’analyse d’une actualité économique et sociale toujours changeante, les fissures deviennent des gouffres où toute confiance en soi disparaît.

Du cours magistral comme d’une méthodologie longuement réfléchie, vous tirerez à Intégrale les véritables recettes de la réussite : l’humilité d’ouvrir un dictionnaire d’économie pour savoir de quoi l’on parle, un intérêt croissant pour l’actualité comme pour des théories nobélisées afin de comprendre comment on en parle. Et surtout un enthousiasme pour apprendre à argumenter et défendre des idées qui méritent de l’être.

 

GÉOPOLITIQUE

Transdisciplinaire par essence, l’épreuve d’histoire, de géographie et de géopolitique entend mêler — comme son nom l’indique — de l’histoire, de la géographie et de la géopolitique mais également d’autres disciplines (économie, sociologie voire philosophie politique) afin de saisir les grands enjeux de notre temps. Rarement peut-être le monde a-t-il connu des mutations aussi profondes aussi rapidement : deux années de géopolitique représentent à cet égard une merveilleuse opportunité pour saisir les grandes forces, visibles et invisibles, qui le transforment. Le programme se structure autour de quatre modules semestriels qui font voyager de la fin du XIXème siècle à l’époque actuelle et embrassent aussi bien des questions de géopolitique mondiale que continentale voire nationale. Comme d’autres épreuves littéraires, l’épreuve de géopolitique est souvent redoutée parce qu’elle serait aléatoire : pourtant, une méthode claire et de la rigueur permettent d’éliminer une large part de l’incertitude. C’est cette méthode et cette rigueur qu’Intégrale Prépa et ses enseignants ont l’intention de vous transmettre.

 

LITTÉRATURE & PHILOSOPHIE

L’épreuve de Culture Générale est bien souvent redoutée par les étudiants : c’est un risque, croient-ils, de penser… Les repères semblent moins disponibles qu’en mathématiques ou en langues. L’approche d’Intégrale Prépa consiste pourtant à rassurer les élèves : il n’y a rien de magique ni d’obscur dans cette dissertation. Tout est affaire de clarté, de savoir-faire, de confiance. Après tout, les meilleures écoles ne cherchent pas à recruter des philosophes ou des littéraires, mais des candidats qui savent réfléchir : il suffit donc de montrer (c’est-à-dire de démontrer) une capacité à raisonner.

La première année, trop souvent négligée par les étudiants, permet l’acquisition des méthodes et la mise en place des mécanismes de réflexion propres à la matière. Les professeurs de seconde année peuvent ensuite se consacrer à l’étude du thème imposé aux préparationnaires, et leur permettre de briller aux concours en se différenciant par la variété des références étudiées, mais aussi en répondant avec précision aux exigences spécifiques des différents jurys.

Les épreuves de contraction et de synthèse de texte font appel à des compétences plus littéraires : la capacité à exprimer clairement en mots comptés des idées pourtant complexes. Des professeurs dédiés aident les élèves à adopter une attitude qui leur sera utile dans les autres disciplines ainsi que dans leurs futures fonctions.

 

LANGUES

Qu'il s'agisse de la LV1 ou de la LV2, les épreuves écrites et orales sont exigeantes tant en matière de qualité de langue qu'en matière de connaissances culturelles. L'exercice de traduction requiert de l'entraînement et de la technique, l'exercice de rédaction suppose un esprit d'analyse et de synthèse, tandis que l'épreuve orale fait appel aux compétences communicationnelles du discours structuré et de l'ouverture à l'échange. C'est pourquoi les professeurs d'Intégrale Prépa s'attèlent à reprendre l'ensemble des bases de la langue (conjugaison, grammaire, lexique et expression) tout en étayant chaque cours sur une question d'actualité socio-économique ou sociétale de l'aire linguistique concernée.

Intégrale prépa a à coeur de proposer à ses étudiants une grande vérité de langues dites « rares » pour qu’ils puissent jouir de ce qui représente bien souvent un avantage décisif au concours : l’arabe, l’hébreux, l’italien, le russe, le chinois, le japonais…

Enseigner une langue chez Intégrale, c'est pouvoir se départir d'une approche pédagogique de la langue parfois trop globale et revenir sur les fondamentaux linguistiques structurants, c'est ne pas avoir peur de soumettre les étudiants à des exercices de grammaire, des révisions collectives orales et écrites sur des listes de mots et d'expressions à connaître ainsi que des questionnaires sur les connaissances civilisationnelles incontournables à maîtriser le jour du concours. L'équipe des professeurs de langue tient à cette rigueur et à l'acquisition de techniques afin que chaque étudiant renforce ses bases pour pouvoir non seulement progresser en matière d'expression mais surtout être capable de réfléchir dans la langue afin de produire des travaux écrits et oraux convaincants... Les marges de progression et les espaces de découvertes sont tellement exploitables !

 

ENTRETIENS DE PERSONNALITÉS

L’entretien est crucial pour l'intégration, puisqu’il représente en moyenne 50% des coefficients de l’oral.

C’est une épreuve spécifique et, par bien des aspects, très différente des autres matières. Elle nécessite de faire preuve de motivation, de curiosité, de sens critique, d'engagement, de maturité, de capacités de communication…bref, de mettre en valeur sa personnalité, de la façon la plus authentique possible.

Mais l'authenticité ne s'improvise pas ! Dès la première année, des conférences de présentation de l'épreuve et de méthodologie sont prévues, et complétées par plusieurs rendez-vous individuels avec une équipe de formateurs rodés à l'exercice.

Il s'agit d'apprendre à parler de soi, de son parcours et de ses envies, avec bien sûr l'objectif de la bonne note aux concours, mais également la perspective féconde de gagner en confiance et en aisance à l'oral. A Intégrale, nous mettons avec plaisir l'accent sur la préparation à l'entretien car nous savons à quel point ce travail est aussi utile pour la suite des études (entretiens de recherche de stage, candidature à une chaire, un master...) et pour la vie professionnelle.